Ateliers Numériques à l’hôpital avec Princesse Margot

Aider l’enfant d’abord mais également les parents ainsi que les frères et sœurs. Voici la mission que s’est donnée depuis 11 ans, Princesse Margot. Avec plus de 9500 enfants pris en charge et plus de 1000 familles suivies annuellement, l’association est un soutien essentiel face au cancer pédiatrique. Contre l’ennui et le découragement des temps longs d’hospitalisation, l’association propose aussi des outils numériques comme par exemple des casques en VR et un robot dénommé Margotte.

 

Le tsunami du cancer pédiatrique

Princesse Margot, c’est avant tout un témoignage de vie. Comme le raconte en effet Muriel Hattab, sa fondatrice : « J’étais maman au foyer de trois enfants quand, à 15 ans, ma fille aînée, Margot, a été diagnostiquée d’une tumeur au cerveau, appelée glioblastome. Je suis rentrée dans le monde de la maladie grave de l’enfant, et dans le tsunami que cela implique dans les traitements, dans les angoisses, dans les séquelles, pour toute la famille. Malheureusement, en 2012, à l’âge de 18 ans, ma fille est décédée, après une récidive quelques mois avant ».

Margot, une jeune femme pleine de bonne humeur

De cette douleur, Muriel Hattab a voulu faire quelque chose de beau.  Un mois après, en septembre donc, «j’ai fait le choix de monter cette association “Princesse Margot”, explique-t-elle. D’abord en son hommage, à son courage, mais surtout à sa bonne humeur quotidienne. Je voulais aussi soutenir ainsi ses amis touchés par un cancer pédiatrique ».

Plus de 2 500 nouveaux enfants diagnostiqués chaque année

Rarement mis en avant dans les médias, les cancers pédiatriques concernent environ chaque année, plus de 2 500 nouveaux enfants. Or, près de 20% des jeunes patients ne guérissent pas. Derrière les chiffres, la réalité du cancer pédiatrique isole et bouleverse l’équilibre familial. Grâce à l’implication de l’association, à l’investissement de ses deux parrains, Léa Drucker et Kev Adams, au soutien des entreprises et à la générosité des donateurs, près de mille familles sont accompagnées chaque année. Les actions mises en œuvre par l’association contribuent à l’accompagnement et au soutien des enfants malades et de leurs familles.

Des casques VR pour s’évader

Et parce que le quotidien à l’hôpital parait très long lorsqu’on est un enfant, l’association s’est rapprochée d’Orange. L’idée est de proposer différents ateliers numériques. Ces événements sont l’occasion, grâce par exemple à l’utilisation de casque en réalité virtuelle, de s’échapper un peu du quotidien et d’apprendre plein de choses.

Margotte le robot-ami

Déjà, depuis 2018, les enfants et les jeunes atteints de cancers et hospitalisés à l’hôpital Robert Debré profitent régulièrement de la visite de Margottte, un « robot fascinant, bavard et sportif ». Ce robot, financé par Princesse Margot, permet aux enfants hospitalisés de rompre l’isolement et de converser des liens avec leurs camarades de classe. L’humanoide propose un dialogue en vidéo-conférence, pour ne pas perdre le fil des cours auxquels ils ne peuvent pas assister.

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles