A Beauvais, HappyVisio lutte contre l’isolement des personnes âgées

Le numérique peut-il permettre de lutter contre l’isolement ? HappyVisio, une start up basée à Ivry-sur-Seine, en est convaincue. Ainsi, elle a imaginé et conçu des ateliers et des conférences interactives à découvrir sur son ordinateur ou sa tablette. Devant les premiers retours très positifs, de plus en plus de collectivités font appel à cette jeune pousse. C’est le cas de Beauvais. Pour en savoir plus, nous avons posé quelques questions à Caroline Cayeux, Maire de Beauvais et Présidente de la Communauté d’Agglomération du Beauvaisis.

Paroles d’Elus – En quoi consiste la solution HappyVisio et pourquoi proposer cette solution ?

Caroline Cayeux – Cette solution a été mis en place en janvier 2018 dans le cadre de notre Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) afin de favoriser le bien vieillir ensemble et de lutter contre l’isolement des personnes âgées qui  n’ont pas ou plus de famille et qui résident dans notre ville. HappyVisio permet aux personnes âgées d’assister à des conférences et des ateliers, traitant de divers sujets grâce à leur ordinateur ou leur tablette, depuis chez elles. Le format permet de favoriser un maximum d’interaction et d’échanges entre les participants et le conférencier. Parmi les bénéficiaires, nous avons des résidents séniors et nous avons aussi des personnes âgées qui vieillissent chez elles et qui ne sont pas toujours très entourées. Et si les seniors n’ont pas ou ne désirent pas avoir d’équipement numérique, nous les recevons pour toutes ces manifestations dans nos résidences séniors de la ville. Ils y trouvent alors les outils nécessaires.

Pde –Ce dispositif s’est-il appuyé sur des partenaires locaux ?

CC- C’est en effet une des dimensions très intéressantes de ce projet. Un partenariat a été mis en place avec différents acteurs locaux, à l’instar du Département ou de l’Association Française de Lutte contre la Sclérose-en-plaque.

Nous bénéficions également des interventions de Mme Lebras, neuropsychologue au centre hospitalier de Beauvais ainsi que de l’implication de l’association Graine de Pays qui promeut ces activités au sein d’ateliers numériques. C’est la mobilisation de ce tissu local qui nous permet de réussir ces animations.

PdE- Les conférences proposées dans le cadre d’HappyVisio abordent pour nombre d’entre elles, le patrimoine de la ville. Pourquoi ce choix ?

CC- Cet aspect nous paraissait très important. Il n’y a pas d’âge en effet pour découvrir ou redécouvrir à la fois le patrimoine de son territoire mais aussi les activités et propositions cultuelles. Les conférences peuvent mettre en avant aussi par exemple les expositions que nous mettons en place dans la ville. Cela permet également d’encourager ceux qui peuvent encore se déplacer à participer dans un second temps à des visites guidées. Le fait de connaître diminue les craintes et les peurs.

PdE- Quels sont les premiers retours d’expérience ?

CC- Happy Visio est disponible depuis maintenant un peu plus d’un an. Environ 120 seniors sont des utilisateurs réguliers. Ces premiers résultats sont évidemment pour nous un début encourageant et qui vient conforter la pertinence de cette solution. Côté contenu, 365 activités ont déjà été proposées depuis le lancement.

On observe non seulement une progression du nombre d’utilisateurs mais aussi une certaine forme de fidélisation. De plus en plus de seniors en effet ont la curiosité de découvrir mais surtout, et c’est sans doute le plus important, se réinscrivent.

PdE- Cette solution complète-t-il d’autres dispositifs déjà en place depuis plus longtemps ?

CC- Nous faisons en effet partie de la conférence des financeurs au Département de l’Oise. L’objectif est naturellement de faciliter la mutualisation d’un certains nombres d’opportunités qui peuvent être données à nos seniors. Pour les personnes âgées, les conférences d’HappyVisio sont ainsi entièrement gratuites.

Grâce à ces conférences, les séniors ont aussi accès à des temps d’échanges qui concernent la dépendance, la maladie, le sommeil, la nutrition ou le deuil. Tout un volet aborde également les risques liés au numérique pour les prémunir contre les arnaques sur Internet par exemple. Enfin, grâce à des sondages réguliers, on interroge les participants sur les thématiques qu’ils aimeraient voir ajoutées.


HappyVisio en quelques mots…

Fondée par Guillaume Lascoux et Benjamin Raspail, la start up HappyVisio est aujourd’hui basée à Ivry-sur-Seine. Elle propose aux seniors d’assister depuis chez eux à des visioconférences à des ateliers via le site internet happyvisio.com 

Grâce au soutien des collectivités et institutionnels comme l’ARS, la Cnav ou encore Carsat, les activités sont gratuites pour les participants. Il suffit de s’inscrire pour prendre part aux ateliers : quatre séances pour apprendre à se détendre et mieux dormir, à surfer sur internet en toute sécurité ou encore mieux comprendre sa mémoire et les moyens de l’entretenir. La plateforme est actuellement disponible dans 15 départements comme par exemple dans l’Oise, dans le Val d’Oise ou dans les Hauts-de-Seine.

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également élu local, adjoint au Maire de St Lô adjoint en charge de la stratégie et du marketing territorial.

Voir tous ses articles