[Jour 2] Ruralitic : le marathon continue

Les photos

C’est sur les chapeaux de roues que cette 2ème journée de Ruralitic a débuté avec l’intervention de Cédric O. Durant toute la matinée, différentes séquences ont permis d’aborder « l’après confinement » et l’urgence de changer nos manières de vivre et de consommer. Explications.

Un Secrétaire d’Etat au Numérique en visioconférence

N’ayant pas pu se rendre physiquement à Aurillac comme cela était initialement prévu, le Secrétaire d’Etat au Numérique, Cédric O a souhaité malgré tout intervenir en visio. Dans son intervention, il fut ainsi question de « service universel » mais aussi d’un autre cheval de bataille qui lui tient à cœur, celui de l’inclusion. Il a ainsi rappelé qu’il fallait « considérer la fibre comme une infrastructure essentielle auquel l’Etat doit garantir l’accès, comme à l’eau ou au téléphone ». Mais l’annonce principale à retenir est sans doute que le numérique, d’après les propos du Secrétaire d’Etat, sera un des axes importants prévus dans le plan de relance qui sera annoncé la semaine prochaine.

Economie locale et de « démondialisation »

Cette 2ème matinée de tables rondes n’a pas manqué de saveurs et de densité avec un programme extrêmement dense. Durant près de 4 heures, il était ainsi question d’économie locale et de « démondialisation » dans le contexte post confinement. En effet, la crise sanitaire mondiale a souligné nos dépendances à des produits venus des antipodes. L’enjeu était donc pour les organisateurs de montrer que des solutions existent et qu’elles ne se trouvent pas forcément dans les villes.

L’urgence de relocaliser la production

Ainsi, cinq séquences différentes ont permis aux participants d’échanger sur les différents leviers possibles avec des réalisations déjà concrètes. Juliette Jarry, vice-présidente de la Région Auvergne-Rhône-Alpes déléguée aux infrastructures et à l’économie numériques, Bruno Faure, Président du Conseil départemental du Cantal et Henri Landes, Fondateur de Landestini se sont attaqués à la problématique de la relocalisation de la production, industrielle et agricole, grâce au digital…

Acheter locale pour défendre son territoire

La 2ème séquence concernait le commerce local à l’épreuve du Numérique. Plusieurs solutions concrètes ont été mises en avant comme « Achetez à » , « wiker » ou encore « Smart Rezo » et l’association TV locales. Guy Clua, Vice-Président de l’association des Maires ruraux de France et Dominique Valentin, fondateur de Relais d’Entreprises ont ensuite échangé dans une 3ème séquence sur la nécessité d’être à l’écoute des besoins des télétravailleurs.

E-tourisme et présence des services

Mais cette matinée fut aussi l’occasion d’aborder un autre enjeu pour les territoires ruraux, celui de l’e-tourisme alors que les premiers retours semblent montrer que les français ont choisi de rester cet été en France. Cette 4ème séquence était ainsi intitulée « tourisme, continuer d’attirer, vendre le territoire et inciter à venir s’installer ». Elle fut l’occasion de découvrir le travail et l’engagement de Pierre-Jean Mathivet, fondateur de Kalkin et d’Olivier Fabre, PDG d’Alpine Telecom. Cette 2ème matinée s’est achevée avec l’intervention de Yannick Imbert, Directeur des affaires territoriales et publiques du Groupe La Poste sur la problématique du « mix physique-numérique au service(s) des territoires ruraux ».

Retrouvez l’ensemble des interventions en cliquant ici.

Les photos

Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles