Très belle participation pour le concours « Fier de ma commune »

Elles avaient jusqu’au 10 juin dernier pour candidater au concours « Fier de ma commune ». Dix d’entre elles ont été sélectionnées par un jury composé de membres de l’Association des maires de France, de « La Gazette » et de France Info. Leur point commun ? Avoir mis en place une initiative originale pour améliorer le quotidien de leurs habitants. Petit tour d’horizon des gagnants.

540 dossiers

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les collectivités ont eu à cœur de participer à ce concours. En effet, elles n’étaient pas moins de 540 à avoir envoyé un dossier. Aussi, 42 ont été distinguées par le jury et 10 communes ont remporté le trophée « Fier de ma Commune ». Autre fait remarquable, 52% des candidatures sont issues de communes de moins de 10 000 habitants.

L’innovation au cœur de la cité

Dans la catégorie « Aménagement et cadre de vie », c’est la commune de Périgueux (Dordogne) et son opération Bimby qui ont été mis à l’honneur par le jury. Cette ville-centre à l’étroit dans à peine 10km2 de superficie s’est lancée depuis 2015 dans un programme de densification de l’habitat. Il permet par exemple à des propriétaires de construire des maisons dans leur jardin avec l’aide d’architectes. L’objectif est de suivre une trajectoire démographique ambitieuse, avec 2 000 nouveaux habitants en d’ici 2025.

Le numérique outil d’amélioration du quotidien

Côté « Numérique », c’est la Digitale Académie de Monterau-Fault-Yonne qui a été récompensée. Partie du constat que près d’un bachelier de la commune sur deux ne poursuit pas ses études une fois son diplôme en poche, faute de moyens financiers le plus souvent, la collectivité a eu l’idée de faire venir les universités dans leur quartier. Dans ce tiers-lieu d’enseignement supérieur unique en France, on peut choisir parmi un catalogue de près de 3000 diplômes de l’enseignement supérieur reconnus par le Ministère de l’Éducation Nationale. Différents partenariats avec par exemple la Grenoble École de Management, le Collège de Paris, le CNED ou la Fédération Inter universitaire de l’Enseignement à distance ont été signés. De 30 élèves la première année, l’effectif sera de 40 places en septembre prochain. A terme, 70 jeunes seront accueillis chaque année.

Une application faciliter la vie des habitants

La commune de Soissons repart quant-à-elle avec le prix « mobilité » pour la mise en place d’un stationnement intelligent. Ville au milieu de la campagne, la voiture y reste indispensable. Aussi, pour faciliter la vie des automobilistes, une application les informe en temps réel sur la disponibilité de 2300 places de stationnement.

Mais aussi…

Autre prix, celui des Solidarités.  Le jury a mis à l’honneur la ville de Bourg de Péage, et sa convention de lutte contre le gaspillage alimentaire et dons alimentaires gratuits.

Parmi les autres lauréats, Saint-Etienne de Saint-Geoirs a remporté le prix Nature et environnement pour son projet zéro gaspillage, zéro papier, zéro phyto ; et  Loyettes, le prix Famille et jeunesse pour son dispositif à destination des 15 à 17 ans. Ceux-ci peuvent gagner de l’argent de poche en échange de services rendus à la collectivité ; Bègles et son projet de « services publics coopératifs » remporte  le prix « Participation citoyenne ».

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
auteur

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également élu local, adjoint au Maire de St Lô adjoint en charge de la stratégie et du marketing territorial.

Voir tous ses articles