[Data] Quand l’Alsace compte (sur) les touristes

Direction ce matin l’Alsace où l’ADT; l’agence en charge du tourisme; utilise les données issues des téléphones portables afin de tirer un bilan extrêmement précis de la fréquentation du territoire lors des fêtes de fin d’année. Cet outil n’est autre que Flux Vision et montre une fois encore son efficacité alors même que la crise sanitaire fragilise toujours le secteur touristique…

En Alsace, des marchés de Noël comme avant ?

Grâce à la féérie de ses nombreux marchés de Noël et à sa gastronomie, l’Alsace est depuis des générations un lieu incontournable à visiter et attire chaque année ; dès l’arrivée de l’hiver ; plusieurs millions de visiteurs. Mais voilà, covid oblige, les acteurs du secteur sont inquiets. Après l’annulation du marché de Strasbourg en 2020, 2021 devait être celui de son grand retour. Quel bilan tirer de cette nouvelle édition ? Les touristes ont-ils été au rendez-vous ? Pour connaître avec précision l’état de la reprise, l’ADT s’est doté de la solution Flux Vision.

5,2 millions de nuitées en Alsace du 26 novembre au 31

Flux vision est une solution développée Orange. Concrètement, l’opérateur peut, grâce aux données transmises par nos smartphones, mesurer avec précision la fréquentation de plusieurs zones données. Résultat, l’ADT connait aujourd’hui avec certitude l’impact de la crise sanitaire. En effet, entre le premier week-end de l’avent et le 31 décembre, ce sont 5,2 millions de nuitées touristiques qui ont ainsi été comptabilisées. En comparaison avec 2019, on note donc une fréquentation en baisse de 15 %.

Une baisse plus visible chez les touristes étrangers

Dans cette étude, plusieurs villes ont été scrutées de près. Il s’agit de Haguenau, Strasbourg, Obernai, Sélestat, Kaysersberg, Ribeauvillé, Riquewihr, Colmar, Mulhouse et Altkirch. Mais l’intérêt de Flux Vision ne s’arrête pas là. En effet, la solution permet de mesurer la part des touristes français et étrangers. Ainsi, si la clientèle tricolore a légèrement baissé, de l’ordre de de 4 %; elle atteint -23% pour les étrangers. Il est d’ailleurs possible de connaître l’origine de ces touristes. Ainsi, 28% viennent par exemple d’Allemagne et 10% de Suisse. Autres chiffres côté français, 6% sont des parisiens, 5% viennent de Moselle.

Flux vision, un outil d’aide à la décision

Flux Vision offre aux décideurs publics un véritable tableau de bord numérique, cette solution utilise les traces laissées par nos téléphones portables. Concrètement, les données collectées sont anonymisées et pondérées afin de répondre aux recommandations et exigences de la CNIL.

Plus fiable que les méthodes traditionnelles

Contrairement aux enquêtes terrain classiques très fastidieuses qui assemblaient tant bien que mal des données éparses et pas nécessairement normées (questionnaires papiers, comptages des flux routiers ou des déchets collectés…), cette solution permet aussi de prendre en compte les touristes logeant chez leurs amis ou leur famille ou encore leurs manières d’utiliser les différentes infrastructures.

 

Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles