#TerritoiresUnis : 2020, année de la décentralisation ?

Lundi 13 janvier, les présidents des différentes associations d’élus membres de Territoires Unis ont, comme l’an dernier, prononcé leurs vœux pour cette nouvelle année. Accueillis au Sénat par Gérard Larcher, ils ont rappelé que le temps est venu d’entamer une “nouvelle génération de la décentralisation”…

Avec cette 2ème édition de leurs vœux communs, Renaud Muselier, Dominique Bussereau et François Baroin ont tenu à afficher à nouveau leur unité. Tour à tour, ils ont ainsi indiqué leur volonté de faire de la loi dite « 3D » en préparation, une occasion pour ouvrir « la concertation, une vraie étape de décentralisation ». Car, comme l’a formulé François Baroin, aller vers plus de décentralisation, « c’est plus de libertés locales pour plus d’efficacité de service public ».

Pour autant, Renaud Muselier espère qu’avant « les 3D, décentralisation-différenciation-déconcentration », « les 3C » soient garantis, à savoir «confiance, compétence et clarification ».

De son côté, Gérard Larcher a également insisté sur la nécessité de garantir aux collectivités leur autonomie, «  l’État ne pouvant plus continuer à s’immiscer dans la gestion d’une compétence transférée ».

La balle semble donc aujourd’hui dans le camp du gouvernement. Et Dominique Bussereau de conclure : « Nous allons être raisonnables mais il ne faut pas se ficher de nous: nous voulons une vraie décentralisation”, en référence aux difficultés rencontrées l’an dernier par les Départements.

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également élu local, adjoint au Maire de St Lô adjoint en charge de la stratégie et du marketing territorial.

Voir tous ses articles