Région Auvergne-Rhône-Alpes : le plan de déploiement du THD prend de l’avance

Très bonne nouvelle pour tous les habitants de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Lors d’un déplacement à Clermont-Ferrand le 7 février dernier, Laurent Wauquiez a fait le point sur les échéances initialement prévues dans le cadre du déploiement du THD. Explications.

2020, année historique ?

Etre en avance sur le calendrier prévu est un fait suffisamment rare pour être remarqué. Avec une bonne longueur d’avance en effet, sur les dates initialement prévues, toute l’Auvergne devrait être couverte en haut débit d’ici la fin de l’année. Et en ce qui concerne la fibre, 91% du territoire sera éligible en 2022.

L’effet Gannat ?

Mais comment comprendre une telle accélération ? La raison principale tient dans la concrétisation de « l’accord Ganat », signé en avril dernier par la Région et l’opérateur Orange pour la réalisation de la phase 3 du réseau d’initiative publique Auvergne Très haut Débit. C’est un secret de polichinelle, les négociations de ce contrat ont été particulièrement intensives. Dix mois seulement après la signature, elles permettent aujourd’hui au Président de la Région de pouvoir promettre un déploiement « Plus vite, plus loin et moins cher ».

« Plus vite, plus loin et moins cher »

Très concrètement, la « fin des travaux fibre sera en 2022 au lieu de 2025 » et « 91% des entreprises et habitants des territoires d’Auvergne auront une couverture en fibre optique, au lieu de 77% initialement ». Enfin, c’est aussi une économie importante pour le budget estimée à environ 130 millions d’euros.

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également élu local, adjoint au Maire de St Lô adjoint en charge de la stratégie et du marketing territorial.

Voir tous ses articles