Revitaliser les centres villes grâce au numérique

Longtemps, on a considéré qu’une ville dynamique était une ville qui gagnait du terrain en périphérie, faisant éclore, dans ces zones en devenir, centres commerciaux et entreprises nouvelles. En favorisant cette forme de développement, on a commencé à délaisser le centre des villes. Les habitants en sont partis et les commerces de proximité ont fermé. Le constat aujourd’hui est inquiétant, la proportion de magasins vides progresse de manière exponentielle ; en 2014, le taux moyen de vacance commerciale dans les centres villes atteignait 8,5%, contre 7,8% un an plus tôt, ce pourcentage pouvant atteindre jusqu’à 15% dans certaines zones.

Le numérique, un outil au service de la revitalisation des centres villes.

La France n’est pas la plus touchée par ce phénomène de dévitalisation des villes, l’Allemagne et le Japon le sont davantage. Les villes les plus touchées sont de taille moyenne, les trois quarts comptent moins de 50 000 habitants. Ce sont d’anciennes villes industrielles, ou de garnison, déconnectées des grands axes de circulation.

Si les centres-villes sont fortement touchés, les quartiers périphériques ne sont, pour autant, pas toujours devenus des oasis de bonheur. Les nombreux programmes de renouvellement urbain en attestent. Aujourd’hui, le constat est clair, il est temps de rétablir un meilleur équilibre entre centre et périphérie. Le développement urbain de demain passera, à nouveau, par un cœur de ville attractif, vivant et relié aux quartiers périphériques.

Le numérique, est une opportunité formidable pour atteindre ces objectifs. Avec l’Open data et le Big data, une infinité de données précieuses sont désormais disponibles, qui bouleversent le quotidien de chacun et des collectivités. Grâce aux applications de géolocalisation ou de gestion des énergies, capteurs, détecteurs de présence, et autres nouveautés, le monde moderne regorge de solutions utiles.

Mais attention, il ne s’agit pas de sortir tout ce que l’on trouve dans la boite à outils numérique, de bricoler et de voir ce que cela donne. Il s’agit davantage de repenser la ville et son centre à partir de l’humain, de ce que les citoyens en attendent, afin de choisir les bons outils numériques, de les utiliser de la bonne manière et recréer ainsi, en centre-ville, une vraie qualité de vie, une  douceur de vivre en ville, pérenne.

Redynamiser les centres villes, mais pourquoi ?

Frédéric Leturque, maire d’Arras, Secrétaire Général de Villes de France.

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
auteur

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également élu local, adjoint au Maire de St Lô adjoint en charge de la stratégie et du marketing territorial.

Voir tous ses articles