Pour Julien Denormandie, «  les réseaux ont tenu le choc »

Entendu mardi au Sénat, par la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable, Julien Denormandie est revenu sur les répercussions de la crise sanitaire pour l’aménagement numérique du territoire.

«  Les réseaux ont tenu le choc »

Mardi dernier, au cours de son audition par le Sénat, le Ministre chargé de la Ville et du Logement est revenu en détail sur l’état de déploiement et de maintenance des réseaux. Alors que ces derniers ont été sollicités massivement dès les premiers jours du confinement, Julien de Normandie a exprimé tout d’abord un satisfecit sur la résistance des infrastructures. En effet, les opérateurs n’ont pas ménagé leurs efforts et «  les réseaux ont tenu le choc » grâce aux «  choix stratégiques » qui ont été pris. Aussi, si d’aucun craignait que la multiplication des usages numériques paralyserait le pays, «  la catastrophe que l’on pouvait craindre » ne s’est pas déroulée.

Création record en 2019

Le Ministre est aussi revenu lors de son intervention sur le plan France THD. Grâce à une mobilisation coordonnée, celui-ci a permis de créer, rien qu’en 2019, 4,8 millions de lignes. Ce chiffre est d’autant plus remarquable qu’il représente une augmentation de 50% par rapport à 2018.

« Chaque retard sera étudié »

Le covid mettra-t-il à plat tous ces efforts ? Si le Ministre admet qu’il « ne sera pas possible de développer les réseaux comme en 2019 », il a affirmé devant les parlementaires que «  (s)a main n’en tremblera pas ». Et d’ajouter que «  le Covid-19 ne doit pas conduire à un quelconque décalage. Chaque retard sera étudié au cas par cas et devra être justifié. Personne ne comprendrait que le numérique ne soit pas au centre de la reprise et du plan de relance.»

Objectif : pas de retard sur la 5G

A la question « Quels sont les arguments en faveur du maintien du déploiement de la 5G ? » Le ministre a rappelé l’impact positif de cette technologie sur notre compétitivité. C’est pourquoi, «  Il ne faut pas louper le train de la 5G ». Pour Julien Denormandie en effet, « le COVID19 ne doit réduire en rien nos ambitions sur le sujet, pour la compétitivité coût ou hors coût de notre économie».

Ne pas oublier les zones rurales

Et de conclure sur le sujet « qu’en revanche, ce qui est très important pour moi, c’est que l’état d’esprit du New Deal soit le même pour la 5G, c’est –à-dire que le déploiement en zones rurales soit tout autant prioritaire qu’en zone dense.»

Cette audition est à retrouver en intégralité à cette adresse : http://videos.senat.fr/video.1622555_5ecd23af0a391.audition-de-m-julien-denormandie-ministre-sur-les-repercussions-de-la-crise-du-covid-19-sur-l-amen?timecode=4242000

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles