Oenotourisme et numérique : ou comment valoriser le produit local et l’histoire du terroir (2ème partie)

Etre capable d’adapter son offre touristique aux nouveaux usages des visiteurs est un enjeu important pour les collectivités. Dans le domaine du tourisme viticole, aussi connu sous le nom d’oenotourisme, les exemples se multiplient. Ainsi, après la Communauté de Communes Thann Cernay dans le Haut-Rhin, prenons la direction aujourd’hui de la Saône-et-Loire. Le département a inauguré le 18 mai dernier la Route 71 Bourgogne du Sud, une application qui fait connaître le patrimoine viticole du territoire.

Tout ne se bonifie pas avec le temps

Si le bon vin se bonifie avec le temps, ce n’est pas le cas de tout. En Saône-et-Loire, le constat était fait depuis longtemps que les anciens panneaux des routes du vin étaient devenus, le temps passant, complétement obsolètes, incomplets et parfois même trompeurs.

Un projet impossible sans le numérique

Depuis le 18 mai dernier, une application, baptisée Route 71, permet de les remplacer et de répertorier les 156 communes concernées par l’économie viticole. Construire un itinéraire prenant en compte toute cette variété de domaines sans le numérique, aurait été chose impensable.

Etendre les retombées économiques à tous les acteurs

Pour Elisabeth Roblot, vice-présidente au Tourisme du Département, « le projet de la route des vins départementale de Saône-et-Loire est né de la volonté de fédérer tous nos territoires viticoles.  Nous avons voulu à partir de ce concept de route des vins pour étendre les retombées économiques sur l’ensemble des richesses patrimoniales du département ».

Pas de téléchargement nécessaire

Route71 ne fonctionne pas comme une application traditionnelle, c’est en effet une PWA. Concrètement, elle se consulte comme un site web classique depuis une URL sécurisée mais sans les contraintes de cette dernière, ni la phase de téléchargement sur les App-Stores. Cela permet également d’éviter les phases de mises à jour.

Un parcours à la carte et…

Après une inscription rapide, vous pouvez composer vous-même, grâce à la géolocalisation, votre propre parcours «  à la carte », en alternant entre visite de caves, découverte de l’architecture romane, des petits villages de charmes, des bonnes tables à tester et d’évènements culturels.

…Des bornes digitales

En plus de cette solution mobile, la Route 71 prendra également la forme de bornes digitales placées à des endroits stratégiques. Une vingtaine sont d’ores-et-déjà prévues dont certaines sur les aires de repos des autoroutes A6 et A39

Côté budget, le Département a prévu  un budget total de 800 000 euros et espère obtenir des subventions à hauteur de 75%.

Pour consulter la Route 71, cliquez ici.

 

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également élu local, adjoint au Maire de St Lô adjoint en charge de la stratégie et du marketing territorial.

Voir tous ses articles