« L’Aveyron est une terre d’innovation dans le domaine du numérique », Sébastien David, Vice-président du Conseil départemental de l’Aveyron

Du 12 au 15 septembre 2019, Rodez agglomération a organisé son 2ème Marathon de l’Innovation. Cette année, l’événement avait pour thématique « Smart City et numérique au service des villes moyennes et territoires ruraux ». Pour en savoir plus sur les enjeux numériques du territoire aveyronnais, Paroles d’Elus est allés à la rencontre de Sébastien David, Vice-président du Conseil départemental de l’Aveyron en charge du numérique.

Paroles d’Elus – Vous êtes intervenus lors de la 1ère journée de ce marathon à une table ronde intitulée «  les enjeux du numérique pour nos territoires », quels sont-ils justement ?

Sébastien David – Trop souvent, monde urbain et monde rural ont été opposés. L’exemple le plus parlant est bien évidemment la différence de traitement dans le développement du numérique avec l’arrivée du THD. Les zones urbaines ont été les premières desservies parce qu’elles promettaient une meilleure rentabilité. Face à ce monde à deux vitesses, l’arrivée des Réseaux d’Initiatives Publics (RIP) est un engagement fort des collectivités et un enjeu essentiel pour nos communes.

L’objet de mon intervention au marathon de l’innovation était donc de montrer justement la volonté du Conseil Départemental de l’Aveyron de corriger cette inégalité. Concrètement, d’ici 2022, les 155 000 prises fibres nécessaires pour avoir un territoire 100% connecté, seront déployées, ce qui nécessitera pas moins de 12 000 km de fibre. Dès la fin de cette année, 35 000 prises seront déployés en s’appuyant sur les priorités que nous avions fixées au préalable.

PDE- Comment anticiper et encourager de nouveaux usages ?

SD- L’Aveyron se situe en zone de territoire de montagne. Nous étions donc dans l’obligation au titre de la loi Montagne de faire un schéma des usages et des services numériques (SDUSN). Comme notre RIP était lancé, nous avons donc pu établir justement un document ciblé sur le contenu

Nous avons donc établi un plan à la fois précis mais qui se veut aussi modifiable, selon les futurs besoins. Il repose sur différents axes qui sont pour nous des enjeux fondamentales, à commencer par exemple par celui du développement de l’e-santé. Cela va se traduire très concrètement par le renforcement des liaisons entre les établissements de santé mais aussi le maillage du territoire avec des maisons pluridisciplinaires de santé pour être au plus près de la prise en charge des patients.

PDE- Des progrès sont-ils déjà visibles dans ce domaine ?

SD- Oui, des progrès sont déjà visibles. Le numérique vient renforcer la dynamique du département sur l’installation des médecins en zones rurales. Aujourd’hui, nous avons ainsi réussi à inverser la courbe d’érosion de la désinstallation des médecins qui partaient à la retraite par un chiffre positif. Concrètement, il y a plus de médecins qui s’installent que de professionnels qui partent à la retraite. Le numérique est un levier essentiel.

PDE- Comment s’assurer que toute la population profite de ces nouveaux usages ?

SD- Le numérique est une chance mais quand on n’y pas accès, il peut devenir très vite un malheur. Aussi, un autre axe de ce SDUSN concerne justement l’inclusion numérique. Nous l’avons imaginé intergénérationnelle afin de favoriser des actions locales au plus près des habitants. Plusieurs actions reposant sur des acteurs locaux ont pour but de faciliter l’accès au numérique et d’accompagner les habitants dans leurs démarches administratives. Le Département veut également inciter les jeunes à éveiller leur curiosité en soutenant des lieux d’apprentissage du numérique dans lesquels ils pourront créer, tester, bricoler, inventer.

PDE – Pourquoi un tel marathon à Rodez ?

SD- Il y a, à mon sens, deux raisons principales. D’un côté, on remarque l’appétence des habitants du territoire pour l’innovation et le numérique. De l’autre, ce marathon démontre que nous sommes capables en zone rurale de faire des choses qui habituellement ne se font qu’à Paris ou dans des métropoles. Dans nos territoires ruraux, les enjeux ne sont pas moins présents, bien au contraire. Les collectivités locales prennent en compte ces problématiques et accompagnent les entreprises innovantes et performantes présentes ici. L’Aveyron est une terre d’innovation dans le domaine du numérique.

Elle se traduit par de nombreux progrès dans des domaines aussi variés que la Smart agriculture avec de nouveaux outils par exemple pour les apicultures. Des ruches connectées permettent ainsi de suivre en permanence l’état général de chacune d’entre elles et de réagir rapidement en cas de problème.

Dans le domaine du tourisme, l’innovation est aussi très présente. Ainsi, pour mieux connaître les personnes qui visitent notre territoire et adapter nos infrastructures d’accueil, l’Agence de développement Touristique de l’Aveyron utilise par exemple l’offre Fluxvision d’orange à l’échelle du Département. Accompagner nos territoires vers une plus grande attractivité et modernité fait partie des enjeux positionnés par le Conseil Départemental.

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également élu local, adjoint au Maire de St Lô adjoint en charge de la stratégie et du marketing territorial.

Voir tous ses articles