La Haute-Vienne et Orange, un nouvel accord pour booster le déploiement de la fibre

C’est un véritable coup d’accélérateur qui va avoir lieu dans les prochains mois. En effet, en signant avec Orange une convention dans le cadre de l’appel à manifestation d’engagements locaux (Amel), la Haute-Vienne va s’assurer du déploiement de 63 000 nouvelles prises de fibre optique. Un accord gagnant-gagnant donc, pour le département puisque ces investissements se feront sur les fonds propres de l’opérateur. Explications.

Journée historique pour la collectivité

Dans le cadre d’un Amel et grâce à l’engagement de l’opérateur Orange, pas moins de 146 nouvelles communes du département vont être couvertes en FttH. La convention, signée ce jeudi 23 janvier par le Président du Conseil départemental de la Haute-Vienne, Jean-Claude Leblois et par Cyril Luneau, Directeur des Relations avec les Collectivités Locales du Groupe Orange va très clairement permettre d’accélérer le déploiement et de respecter les engagements nationaux.

Des engagements pris en 2015

A l’occasion de la signature Jean-Claude Leblois, a d’ailleurs tenu à rappeler que « raccorder 100 % des haut-viennois au très haut-débit, (est un) engagement qu’avait pris le Conseil départemental dès 2015 ». Pour y parvenir, plusieurs solutions ont été mises en œuvre : montées en débit, construction d’un réseau d’initiative publique (Rip) de fibre optique ou appel à l’initiative privée. Très concrètement, les études techniques démarreront cette année et les 1ères armoires optiques seront installées en 2021. Ainsi les premiers clients seront éligibles à la fibre optique dans le courant de l’année prochaine.

Une solution et un calendrier pour toutes les communes

Et l’élu de poursuivre que « cette révolution numérique est, on le sait tous, attendue depuis longtemps par les habitants de la Haute-Vienne et par les entreprises, (car) elle ouvre de nouvelles perspectives pour les services publics, la médecine… Avec la signature de cette convention, toutes les communes de Haute-Vienne ont désormais une solution, un calendrier pour l’accès à la fibre : un véritable atout en terme d’attractivité ».

L’Amel permet de jouer la carte de la complémentarité

Instaurée par l’État dans le cadre du Plan France Très Haut Débit, l’Amel permet aux collectivités territoriales de solliciter des investissements privés d’opérateurs afin d’accélérer la couverture numérique des zones d’initiative publique de leur territoire. L’accord conclu en Haute-Vienne va permettre de couvrir une partie importante des zones rurales, alors que la communauté urbaine de Limoges Métropole en zone AMII (Appel à Manifestation d’Intention d’Investissement) fait déjà l’objet d’un déploiement de la fibre optique par Orange sur fonds propres. En parallèle, le syndicat mixte Dorsal déploiera lui les 59 000 prises en fibre optique restantes dans le cadre de son Réseau d’initiative publique (RIP).

Les chiffres clés à retenir

Couvrir à 100% un département comme la Haute-Vienne, c’est s’engager à créer en tout et pour tout, 232 000 prises fibre optique. A terme, ce nombre se répartira donc en 63 000 prises déployées par Orange dans le cadre de l’AMEL, 110 000 prises toujours déployées par le même opérateur sur la zone AMII et 59 000 prises déployées par Dorsal sur le réseau d’initiative publique.

 

« L’important est de jouer collectif aux services de tous …Notre machine industrielle est en place pour tenir nos engagements …l’ensemble de la Haute-Vienne sera fibré d’ici 2024 !  »

Cyril Luneau Directeur des Relations avec les Collectivités locales Groupe Orange

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également élu local, adjoint au Maire de St Lô adjoint en charge de la stratégie et du marketing territorial.

Voir tous ses articles