L’Incubateur des Territoires lance une consultation

Véritable bras armé de l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires, l’Incubateur des Territoires a pour mission d’accompagner les collectivités territoriales sur les questions de services publics numériques. Depuis la fin janvier, il lance une grande consultation afin de recueillir les besoins mais aussi les services existants. Cette étape témoigne d’une nouvelle façon de faire, tournée vers le savoir-faire et les compétences déjà acquises sur le terrain. Explications.

Mettre en action le plan de relance

« Construisons ensemble des services numériques qui répondent à vos besoins » ; c’est sous ce titre  que l’Incubateur des Territoires vient de lancer une grande consultation nationale auprès des collectivités.  Cette initiative s’inscrit dans le cadre du plan France Relance  . Elle bénéficiera dans sa dernière étape du processus d’une enveloppe de 30 millions d’euros.

Identifier et lister

L’objectif de cette démarche est double. En effet, il s’agit bien évidemment d’identifier les besoins de nouveaux services numériques nécessitant un soutien public pour les concevoir et les déployer. Mais l’idée est aussi de lister les services numériques existants pour « accompagner et financer leur développement en code ouvert et leur déploiement auprès d’autres territoires intéressés ».

Répondre à des besoins concrets et récurrents

Du côté des domaines d’applications, il ne semble pas y avoir de limite dans la mesure où ils répondent à un besoin concret et récurrent. Ainsi, parmi les exemples cités, on trouve par exemple les problématiques liées au signalement mal-logement, à l’orientation des usagers vers les services compétents de la collectivité, ou encore dans la mise en relation entre les artisans locaux et les habitants.

Rompre avec la logique des appels à projets

Cette proposition peut sembler relativement nouvelle à la tête de l’Etat. Elle répond au besoin d’expérimenter une nouvelle méthode de coopération qui rompt avec la logique d’appels à projets. Il faut dire, en effet, que dans le cadre notamment du plan action cœur de ville, ces derniers étaient particulièrement nombreux. Il s’agira ici de partir plutôt des besoins des territoires pour développer des services numériques avec et pour le plus grand nombre d’entre eux.

Une consultation en 4 étapes

L’incubateur s’est donné jusqu’au 15 mars pour mener à bien cette première étape de recueil des besoins et des services existants. S’en suivra une 2nde consistant cette fois à voter pour une dizaine de propositions jugées méritant d’être dupliquées. Avant dernière étape, les collectivités qui le souhaitent pour exprimer leur intérêt à “territoire référent” pour les services numériques retenus. Enfin, il s’agira d’y développer et d’y déployer les services numériques lauréats dès le début de l’été.

Pour participer, il suffit de vous rendre sur le site de l’incubateur des territoires en cliquant ici.

Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles