Elus, signalez les défauts de réseau mobile de vos territoires !

L’Etat lance la plateforme « France Mobile » pour améliorer l’identification et le traitement des problèmes de couverture mobile.

Opérée par l’Agence du numérique, l’application France Mobile associe collectivités locales, État et opérateurs. Elle permettra aux élus – maires, présidents de Conseils Régionaux et Départementaux, présidents d’EPCI (Établissement Public de Coopération Intercommunale), et syndicats mixtes d’aménagement numérique – de faire remonter les problèmes de couverture mobile identifiés sur leurs territoires.

Ils pourront signaler la couverture partielle d’une commune, des difficultés localisées de réception, des incidents techniques récurrents, ou encore une situation de zone grise (lorsqu’un seul opérateur téléphonique possède un équipement réseau sur un secteur). Il appartiendra aux préfets de région, en concertation avec les collectivités territoriales, de donner un ordre de priorité aux problèmes identifiés.

France Mobile complète un large dispositif en faveur de l’accélération de la couverture mobile en zones peu denses, composé notamment du programme de couverture des centres-bourg zones blanches et d’outils de surveillance tels que l’Observatoire trimestriel des déploiements mobiles publié par l’Arcep. Au-delà des seuls centres-bourg, les élus pourront s’appuyer sur les besoins spécifiques de leurs territoires pour signaler et hiérarchiser les problèmes, afin d’entrainer l’intervention des opérateurs. Ces derniers auront accès aux problèmes priorisés par les collectivités territoriales selon un rythme semestriel.

France Mobile est accompagné d’un mécanisme de soutien financier de l’Etat à destination des collectivités qui en feront la demande dans le cas où les opérateurs de téléphonie mobile ne seraient pas en mesure de proposer des solutions satisfaisantes. La demande de subvention se fera dans le cadre d’un nouvel appel à projets « Couverture des sites prioritaires ». Les priorités d’usage de cette enveloppe budgétaire seront déterminées en fonction de la cartographie des besoins révélés par l’outil France Mobile.

L’Etat et les opérateurs accroissent donc leur engagement pour la couverture mobile des territoires ruraux face à une pression très forte des collectivités et des élus sur ce sujet. Antoine Darodes, directeur  de l’Agence du numérique, a récemment annoncé que l’objectif de couverture à 100% en 2G des centres-bourgs fixé à fin décembre 2016 ne serait pas atteint dans ce délai,  principalement dans l’attente de la construction de pylônes par les pouvoirs publics. L’intention de départ est d’assurer une couverture 3G de tous ces sites à la mi-2017. En octobre, Orange était en tête des déploiements avec une couverture de 68 % des centres-bourg en 3G.

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également élu local, adjoint au Maire de St Lô adjoint en charge de la stratégie et du marketing territorial.

Voir tous ses articles