150 euros pour répondre aux besoins de connexion des Français

« Cohésion numérique des territoires» est un dispositif du programme France Très Haut Débit de l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires. Depuis juillet 2019, il a pour objectif de faciliter l’accès à un bon haut débit des foyers non couverts. L’un des leviers dont il dispose est une aide financière allant jusqu’à 150 euros. Explications.

Usages indispensables

Accéder aux services dématérialisés, télétravailler, suivre des études à distance, garder le contact avec ses proches ou encore développer son entreprise en ligne, voilà autant d’exemples de démarche encore aujourd’hui difficiles dans certains territoires. Afin d’aider particuliers et entreprises, le dispositif « Cohésion numérique des territoires» pilote un soutien financier de l’État.

 Cohésion numérique des territoires, un soutien élargi

Depuis le 1er juillet 2020, le Gouvernement a souhaité simplifier l’éligibilité à ce dispositif. En effet, alors que le confinement de mars dernier a rendu encore plus visible les difficultés de certains citoyens pour se connecte, l’objectif est de faire bénéficier de cette aide financière un plus grand nombre  d’utilisateurs finaux  mal desservis. Concrètement, toutes les communes de la zone d’initiative publique, comprenant au moins un local sans bon haut débit filaire, soit 28 000 communes au total, ont été rendues éligibles au dispositif et donc à l’aide de l’État. Près de 4 millions de foyers et établissements français situés essentiellement dans des petites villes ou en zone rurale sont potentiellement concerné.

8 Mbits/seconde

Cette aide,  pouvant atteindre 150  euros, porte sur différentes dépenses. Elles peuvent concerner  l’équipement, l’installation ou la mise en service d’une solution sans fil proposée par des opérateurs locaux et nationaux et labellisée. Le but de ce dispositif est de permettre aux foyers non couverts correctement par les réseaux filaires d’atteindre ainsi un « bon haut débit », c’est-à-dire plus de 8 Mbits/seconde.

3 offres labellisées

Côté technologie, trois offres répondent aux critères de labélisation. Selon la localisation, on peut aussi se tourner vers une boucle locale radio (THD radio, Wi-Fi, WiMax, etc.). Celle-ci donne accès à Internet via un réseau d’antennes déployées par un opérateur spécialisé.

4G et satellite

Autre possibilité, la 4G fixe peut permettre d’atteindre le niveau de débit minimum fixé par l’Etat. Celle-ci fonctionne grâce au réseau d’antennes mobiles, installées par les opérateurs de téléphonie. Enfin, la troisième possibilité consiste à avoir recours à l’internet par satellite. Dans ce cas, les foyers auront accès à Internet par l’intermédiaire de satellites géostationnaires couvrant l’ensemble du territoire français.

Un site dédié

Les particuliers et entreprises éligibles au dispositif ont donc jusqu’au 31 décembre 2021 pour se faire connaître. Pour bénéficier de l’offre, il faut se rendre sur ce lien . Cette plateforme permet de connaître les opérateurs partenaires dans leur territoire.

Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles