Ma ville, mon shopping en un clic

La crise sanitaire et le confinement ont accéléré la transformation numérique de notre pays. C’est le cas chez les petits commerçants qui ont dû sauter le pas de la vente en ligne pour continuer leur activité. Des outils existent pour se faire connaître et toucher plus de client. C’est le cas de Ma ville Mon Shopping, une plateforme du commerce local qui permet aux commerçants, artisans et producteurs locaux de vendre en ligne. Cette start-up a plus d’un tour dans son sac…

Au service des collectivités

Lancé dès 2017, le site internet national Ma Ville Mon Shopping a proposé durant le confinement de nouvelles dispositions pour aider le commerce local. En effet, pour soutenir ce dernier, la start-up proposait son service gratuitement. D’ordinaire, le déploiement de Ma Ville Mon Shopping dans une ville vient de l’initiative de la Collectivité qui s’abonne à la solution pour offrir ce service à ses commerçants et ses citoyens.

Un service de livraison sans accro

Ma Ville Mon Shopping s’adresse aux villes de plus de 20.000 habitants, et leurs citoyens connectés qui veulent consommer local et se faciliter le quotidien. Outre la facilité d’utilisation, le principal atout de cette start up vient de son service de livraison. En effet, entrée dans le giron de la Poste en 2019, elle profite du savoir-faire et de la connaissance du terrain du géant français de la distribution.

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles