L’ANCT fait le point sur le numérique en zones rurales 

Dans sa dernière newsletter, l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires (ANCT ) fait le point avec Cédric O, Secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques sur les avancés et les derniers efforts à fournir pour garantir un accès pour tous à un bon débit.

L’ANCT acteur de proximité

L’ANCT joue un rôle très important dans le déploiement des infrastructures numériques, notamment dans les zones rurales. Elle œuvre aussi pour un meilleur accompagnement des Français éloignés des usages du numérique. Alors que l’on aurait pu craindre des retards, pour cause de Covid, dans les dispositifs France Mobile et France Très Haut Débit, le rythme de déploiement est resté particulièrement élevé.

La France, championne européenne de la fibre ?

En effet, comme le rappel Cédric O : « l’effort est considérable ». Un chiffre suffit à illustrer l’engagement de l’État : « aujourd’hui, 50 % de la fibre déployée en Europe l’est en France ! ». Et de poursuivre que « l’effort collectif; notamment des collectivités locales et des opérateurs de téléphonie;  fait que le très haut débit fixe progresse ».

Les opérateurs et l’ANCT au rendez-vous en 2020

Autre point, malgré une crise sanitaire sans précédent, le rythme de déploiement du FttH est resté particulièrement haut. Concrètement, environ 5 millions de lignes ont été installées l’an dernier, ce qui est mieux qu’en 2019. Comme le précise Cédric O « nous aurons ainsi probablement atteint les 24 millions de prises raccordables en fin d’année et les 10 millions d’abonnés à la fibre ».

Accélération des mises en service

Côté mobile, on apprend notamment dans cet entretien que depuis le lancement du New Deal Mobile en 2018, dix arrêtés ministériels ont été signés afin de permettre la construction rapide 2 659 nouveaux sites mobile. Conséquence directe, à l’échelle nationale, « plus de 500 pylônes sont d’ores et déjà en service. Plusieurs dizaines le seront chaque mois ». Pour aller plus loin, un nouveau calendrier va permettre « d’anticiper l’identification de 800 nouveaux sites pour chaque opérateur » cette année.

Promesse bientôt tenue

Du côté du plan France Très Haut Débit, le Secrétaire d’Etat en est convaincu « Nous tiendrons l’engagement du président de la République d’apporter une solution de connectivité au très haut débit (dont environ 80 % avec de la fibre jusqu’à l’abonné FttH) pour l’ensemble des foyers, d’ici la fin de l’année 2022 »et de préciser que cela est rendu possible « grâce à une mobilisation sans faille du Gouvernement, des collectivités et des opérateurs ».

Faire face au défi de l’inclusion

L’autre grand enjeu est toujours celui de l’inclusion numérique. Pour y faire face, Cédric O veut croire que les outils mis en place à l’instar d’Aidants Connect, qui  sécuriserla réalisation par un aidant de démarches administratives pour des Français qui ne sont pas autonomes ou du Pass numérique  vont porter leurs fruits. L’embauche de 4 000 conseillers numériques France Services accueillies par les collectivités qui en font la demande devrait aussi accélérer cette prise en charge. Et le Ministre de conclure qu’au-delà « de la connexion, il est essentiel d’accompagner l’appropriation des outils et services numériques par tous les Français et partout (…) pour que le numérique soit un outil d’égalité des chances et de facilitation de la vie quotidienne.

 

Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles