Bientôt un pôle numérique à Vierzon

Au milieu des années 1990, une page s’est tournée à Vierzon, celle d’un passé fleurissant dans l’industrie avec notamment l’emblématique usine d’engins agricoles et de travaux publics Case. A sa fermeture définitive en 1995, 1800 salariés ont été licenciés, laissant au passage une friche de 6,5 hectares situés en plein centre-ville. Vingt-cinq ans plus tard, le site a progressivement repris vie sans être pour autant encore rénové. Prochaine étape, l’ouverture d’un pôle numérique.

Première phase

On ne se remet pas toujours rapidement d’un traumatisme. La fermeture de l’Usine Case, fleuron et fierté de la ville de Vierzon a fait beaucoup de dégâts pour le territoire. Devant la surface laissée à l’abandon, les élus de l’époque ont vite compris que la reconquête prendrait du temps.  Grâce à l’intermédiaire de la SEM-Vie, une étude d’aménagement et d’urbanisme a pu être conduite ainsi que les premières étapes de réhabilitation. Vingt-cinq plus tard, à la place des chaines de fabrication de tracteurs, on trouve désormais un centre des congrès, un cinéma et un bowling.  D’autres projets sont préus pour occuper quatre des onze travées restant à restaurer dans ce  bâtiment de 18 000 mètres carrés.

B3

Dans la partie appelée B3 de cette friche qui est sans doute l’un des plus beaux bâtiments industriels visibles en France, une nouvelle tranche de travaux sera justement terminée d’ici mars 2021. Cette partie accueillera un pôle numérique. Plus grand que la place de la République à Paris, le travail de réhabilitation consiste pour le moment à faire le clos et le couvert de ce bâtiment inscrit à l’inventaire des bâtiments historiques.

Une histoire de patience

Interrogé par France Bleu, François Dumon, président de la communauté de communes Vierzon Sologne Berry explique : « C’est un très gros chantier à plus de 2,5 millions d’euros. Heureusement on est bien aidé par la région, le département et l’état, sinon cela ne serait pas possible. On espère installer le futur pôle numérique et l’auberge de jeunesse d’ici quelques années. La réhabilitation du bâtiment s’échelonnera probablement sur toute la mandature. »

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles